+33 (0)6 80 42 75 91
Production vidéo, livestreaming, diffusion en direct - Pole-TV

Les techniques de streaming en France : développez votre public

Alors que le streaming a envahi les écrans américains depuis deux décennies, la technique est en train de se populariser en France. Si les domaines des jeux vidéos et du gaming l’ont adoptée (à travers les fameux livestreams de joueurs), les entreprises ont plus de mal à faire confiance à cette révolution de la diffusion. La faute à des préjugés tenaces. Estampillées comme étant des techniques coûteuses et gourmandes en moyens, les techniques du streaming ont pourtant connu des évolutions drastiques et peuvent se contenter du réseau 3G/4G d’un smartphone pour fonctionner.

Rappel des faits

Les technologies du streaming permettent de diffuser des contenus audiovisuels sur Internet. Pour cela, plusieurs réseaux (qu’il s’agisse de réseaux physiques ou virtuels) doivent pouvoir fonctionner ensemble et se mélanger afin d’assurer une diffusion stable dans la durée (en dépit des possibles irrégularités du flux Internet). Cela implique également de pouvoir produire des images et des sons fluides.

Autant de caractéristiques techniques qui ont mis du temps à être maîtrisées. On considère que le streaming est passé par quatre phases technologiques :
La phase audio à son lancement en 1995 avec RealNetworks dont l’objectif était de diffuser des radios (et par extension de la musique) en direct via le web.
La phase Flash dont le plug in était installé directement sur tous les navigateurs avec la mise en place de protocoles spécifiques, rendant la technique particulièrement onéreuse.
La phase HTTP qui permet le streaming adaptatif. Grâce à des ordinateurs puissants, le player récupère les données du serveur et s’adapte aux contraintes du réseau.
La phase HTML5, pris en charge par tous les navigateurs, qui met en place un protocole de streaming standardisé, commun à tous les terminaux.

Les 20 dernières années ont permis de repousser les limites du streaming et de rendre son utilisation moins coûteuse et plus intuitive, à condition d’en maîtriser les conditions de production et de diffusion.

Le cas du Streaming Live

Lorsqu’on parle de streaming, cela englobe deux actions distinctes : celle de pouvoir consulter des contenus enregistrés et celle de pouvoir suivre en direct un événement (émission de télévision, conférences, etc.). Des logiciels spécialisés aux caméscopes munis d’encodeurs de streaming, les entreprises d’audiovisuel ont déjà commencé à offrir les réponses aux contraintes techniques concernant l’émission du signal. Ce dernier est envoyé vers une plateforme via une liaison dédiée, qui peut être un accès VDSL, des liaisons satellites, par Internet.
Il ne reste plus qu’à traiter et à diffuser le signal. C’est là qu’interviennent les infrastructures plus spécialisées : adaptation du format vidéo, encodage, gestion des flux et du débit.

Aujourd’hui, réaliser un streaming live est à la portée de tous. Pouvoir le faire de manière continue et sans variations de qualité demande plus d’expertise.
D’après une étude de Dailymotion de 2014, 63% des cadres et des professions libérales ont déjà regardé une vidéo live sur Internet. Si on regarde les chiffres globaux, c’est près d’un français sur deux qui a déjà regardé une vidéo diffusée en direct sur Internet. Ils représentent une cible encore inexploitée et pourtant, à portée d’écran.

Recent Posts

4 Comments:

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *